De la Bretagne à la Normandie

Une histoire avant l’histoire qui parle d’Histoire ! Voici la genèse de mon dernier roman « Visages au crépuscule » …

En 2016, je suis allé, en compagnie de ma femme, dans le Calvados, précisément à Arromanches-les-Bains. Dans le cadre d’une semaine de vacances, nous souhaitions visiter les plages du débarquement. Cette année-là, une petite voix nous disait de voyager en France, au cœur d’une région historique. Pourquoi avons-nous choisi cette destination ? C’est ce que nous avons découvert par la suite. Nous sommes tombés sous le charme de cette contrée, en particulier de cette petite station balnéaire connue mondialement pour avoir accueilli en juin 1944 le port artificiel imaginé par Winston Churchill. Nous avons, en bons touristes avides de connaissances, visité un grand nombre de musées en secteurs américains, anglais et canadiens, sans omettre de découvrir la très belle ville de Bayeux, sa cathédrale et ses tapisseries. Le bocage, parsemé de centaines de villages pittoresques, nous a offert des paysages splendides entre terre et mer. Nous avons rencontré des habitants natifs de ce territoire, marché sur les longues plages de sable, parcouru les sentiers côtiers surplombant les falaises abruptes, exploré des bunkers, touché des pièces d’artillerie, croisé des descendants de vétérans, traversé des cimetières ordonnés, une immersion totale dans ce décor emblématique…
Je n’ai pas résisté à l’envie de faire jaillir de ma plume un scénario inspiré des événements passés dont l’action principale se situerait en ce lieu. Dès notre retour, j’ai entamé avec passion l’écriture de ce roman, et nous avons mené de front deux projets, ce livre et notre futur déménagement. En fait, nous n’avons pas résisté à l’appel. Comme Rose, mon personnage de fiction, nous avons décidé de nous installer à Arromanches-les-Bains. Ce récit vient d’être publié, et nous sommes heureux dans notre nouvelle maison. Une autre vie se dessine pour nous et nos enfants, âgés de huit et quatre ans. Maintenant, nous comprenons pourquoi nous avions décidé d’arpenter ce petit coin de Normandie. Normands nous sommes devenus… Hasard ou destin ?

https://www.amazon.fr/gp/product/B01MF63QSG/

plage-arromanches

photo : plage d’Arromanches les Bains le 9 novembre 2016.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s