Le Voile rouge des apparences

cedric-charles-antoine-le-voile-rouge-des-apparences1J’ai arrêté de sourire à 20 ans !

En 1981, j’ai été sélectionnée, arrachée à mes parents, placée au service d’une étrange famille loin de mon village natal. Seule la ruse m’a permis de fuir cet enfer, de m’affranchir de ces gens.

Dix ans plus tard, j’ai croisé le regard d’une femme dans les rues de Moscou. Mon sang s’est glacé quand elle m’a interpellée. Alors que la liberté s’offrait à nous, les Russes, que j’étais débarrassée de mon terrible fardeau, j’ai vécu les heures les plus sombres. Cette vieille Moscovite m’a dévoilé la vérité sur mon passé, une confession insupportable qui a disloqué tous les repères de mon conditionnement…

Je m’appelle Polina Kovenko. Voici mon histoire, celle d’une jeune paysanne pleine d’espoir, née au temps des Rouges.

« J’ai maudit l’obscure époque de l’ère soviétique, cet hiver interminable qui a enfin cessé un jour d’août 1991… »

Disponible en version numérique et édition brochée :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s